Datasprint pedagogique : un exemple de médiation pour l’acculturation aux données ouvertes

Dans le cadre du projet de recherche ODEFI qui consiste à recenser et interroger différents acteurs de l’éducation qui interviennent dans des projets éducatifs avec des données ouvertes (open data), nous avons pu découvrir et mieux comprendre l’expérience des Datasprints pédagogiques. Au cours de nos premières enquêtes auprès des enseignants (projet MVDE 2016-2017), nous avions observé que seule une minorité d’enseignants initiés mobilisaient ces ressources en classe. Pourtant, ces données accessibles gratuitement, constituent à notre sens un matériau inédit pour pratiquer une pédagogie active, en phase avec les besoins éducatifs de nos sociétés numériques. Avec les Datasprints proposés par Canopé, l’acculturation aux données ouvertes pourrait prendre dans l’éducation.

Le principe du Datasprint pédagogique est de faire manipuler et croiser des jeux de données ouvertes aux élèves, pour trier, analyser, chercher à rendre intelligibles des données en suivant un objectif défini, pour les représenter sous une forme graphique (datavisualisation), cela dans un temps limité. Inspirée des Data sprints pratiqués dans le domaine de la médiation auprès de plus larges publics (citoyens, entreprises, collectivités, etc.), l’adaptation pédagogique a été proposée en 2018 par l’atelier Canopé du Val de Marne, sous la houlette de Franck Bodin, ex professeur-documentaliste, directeur de l’atelier Canopé 94 et responsable d’un groupe de travail sur les humanités numériques.

Le premier Datasprint lancé par Franck Bodin et une professeure d’histoire-géographie et médiatrice à l’atelier Canopé 94, Julia Dumont, à l’occasion d’un travail sur le centenaire de la guerre 1914-18 : « Traces de soldats », démontre que l’exploitation des données ouvertes fait appel à des savoirs interdisciplinaires variés. La méthode de travail, qui se rapproche des méthodes de la recherche scientifique, est détaillée sur l’espace Canoprof de Philippe Chadefaux. Les réutilisations sont issues de données indexées et récupérées par Canopé sur le site Mémoire des hommes du Ministère des Armées, pour être mises en relation avec un jeu de données publié sur le site de l’Université de Lille des Monuments aux morts. L’important travail de médiation opéré par Canopé constitue alors le maillon qui manquait jusqu’alors pour rendre plus efficiente et accessible à tous, la pratique d’exploitation des données ouvertes en classe. A partir des jeux de données et de la méthode, les enseignants ont pu, avec des élèves de différents niveaux (du primaire au lycée), compléter les jeux de données puis produire des infographies et cartographies donnant à voir les lieux de décès des poilus pendant la guerre. Suivant une démarche participative, ces productions ont été publiées sur le site data.gouv.fr.

L’atelier Canopé a ensuite répliqué ce projet en 2019 avec des jeux de données ouvertes pour travailler sur l’accidentologie dans les transports à deux roues : Traces 2 roues.

Traces2roues from Atelier Canopé 94 on Vimeo.

La méthode et les objectifs pédagogiques sont présentés sur l’espace Canoprof de Julia Dumont.

En 2020, le Datasprint « Sur les traces de Victor Hugo » visait à travailler sur des textes de Victor Hugo mis à disposition par la BNF et la Maison Victor Hugo, dans l’objectif final de documenter l’exposition du Panthéon.

Ces projets qui entrent dans le champs des humanités numériques et qui peuvent s’appliquer à de nombreux sujets, témoignent de l’intérêt de travailler avec des jeux de données ouvertes existants. Ils permettent, entre autres, de développer la démarche d’investigation, de résolution de problèmes, la démarche contributive, des compétences transdisciplinaires, ainsi qu’une littératie des données.

Littératie des données

Modèle de la littératie des données en éducation (Franck Bodin et Olivier Banus)

Pour aller plus loin, je vous invite à lire l’article de Franck Bodin


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.